Accès membre
TOUTE L'INFORMATION SUR L'ÉCONOMIE AFRICAINE

Devenez membre et accédez gratuitement aux contenus et services de MarchesAfricains.fr


Communiqués


L’ÉPAVE DE L’AVION D’AIR ALGÉRIE LOCALISÉE, LA MINUSMA DÉPLOIE DES ÉQUIPES DE SECOURS ET D’ASSISTANC
Bamako, 25 juillet 2014- Suite à la confirmation de la localisation du lieu où l’avion d’Air Algérie s’était écrasé hier, le chef de la MINUSMA a inst...Lire la suite

LES CHEFS DU DÉPARTEMENT DU MAINTIEN DE LA PAIX DE L’ONU ET DU BUREAU DES NATIONS UNIES DE LA LUTTE
Bamako, le 8 juillet 2014 – Deux hauts responsables des Nations Unies entameront une visite au Mali à partir d’aujourd’hui : M. Hervé Ladsous, Secréta...Lire la suite

LA FONDATION BGFIBANK RENOUVELLE SON PARTENARIAT EN FAVEUR DE LA FORMATION DES ÉCO-GUIDES DES PARCS
...Lire la suite

SECURITY COUNCIL PRESS STATEMENT ON TERRORIST ATTACK IN MALI
The members of the Security Council condemned in the strongest terms the improvised explosive device (IED) explosion, 30 km west of Timbuktu, Mali, on...Lire la suite

RSSG KOENDERS ATTRISTÉ PAR LA MORT D’UN CASQUE BLEU CAUSÉE PAR L’EXPLOSION D’UNE MINE
Bamako, le 30 juin 2014 - Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la MINUSMA M. Koenders est attristé par la mort d’un Casque bleu su...Lire la suite


MarchesAfricains.fr sur les réseaux



Nos Partenaires


pub

  • Africable
  • IntelligentAbidjan
  • www.africa1.com
  • SIAO  
  •  
  •  
  •   

  •  

Hors série n°39 - Spécial Mali

A la Une

La relance amorcée de l'économie malienne

Éditorial

Mali Economic Update », le rapport de la Banque mondiale sur l’économie malienne signé Cheikh Diop, économiste, souligne qu’au lendemain de la grave crise sécuritaire et politique liée aux attaques de groupes armés dans le nord du pays et au coup d’État de mars 2012, l’économie malienne a fait preuve de résilience d’un point de vue macroéconomique. En effet, selon les estimations de mars 2013, si le Mali a enregistré une contraction de 1,5 % ou 1,2 % de son PIB réel, l’impact négatif de la situation politique sur l’activité économique en 2012 a été considérablement atténué par un rebond spectaculaire de la production agricole (+14 %) ainsi que par la hausse de la production aurifère (+9 %). En revanche, le rapport pointe des secteurs comme le tourisme et l’hôtellerie, qui ont subi de plein fouet les effets de la crise politique et sécuritaire – les services liés au tourisme ont enregistré une chute de l’ordre de 40 %, – et le secteur du BTP, qui a chuté de 35 %. Selon les dernières informations disponibles, la filière touristique, qui regorge de potentialités avec des sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, aurait à déplorer des pertes estimées à plus de 50 milliards de FCFA, et elle mettra des années à retrouver son lustre d’antan.

fldr Tous les numéros

Derniers numéros

HS n°38 - Spécial 9èmes Journées Entreprise 2iEHors série n°37 - Spécial CongoHors série n°36 - Spécial Côte d'IvoireHors série n°35 - Spécial GabonHors série n°34 - Spécial Burkina Faso

plus Recherche avancée

Rechercher un article

Vous souhaitez retrouver un article dans nos archives ? Entrez l'expression recherchée ici :

MarchesAfricains.fr

toute l'information sur l'économie africaine

logoAA Un revue éditée par



Redaction
Editeur