Quelle assurance auto pour du covoiturage?

Blablacar a fait du covoiturage un phénomène de société qui touche toutes les générations.

Même si cela semble facile, il y a des choses à savoir en matière d’assurance auto.

Qu’est-ce que le covoiturage ?

Vous voyagez seul pour un trajet plus ou moins long. Vous êtes inquiet pour votre budget essence ? Envisagez le covoiturage pour partager certaines dépenses.

En effet, en privilégiant cette méthode de déplacement, vous pouvez partager votre voiture et les frais associés pour vous rendre au même endroit.

Tout le monde y gagne. Votre sociabilité, votre porte-monnaie et l’environnement sont tous gagnants. Ce n’est pas un métier. Il est donc important de limiter vos dépenses à une partie des frais de déplacement liés au covoiturage.

Quelle assurance automobile choisir ?

L’assurance responsabilité civile est la base. Elle est obligatoire dans tous les cas, que vous ayez un passager dans votre voiture, comme un parent ou un ami, ou que vous pratiquiez le covoiturage.

Mais qu’en est-il de vos dommages corporels ? Tout dépend du contrat que vous avez choisi. Vous ne serez pas couvert si vous n’êtes couvert que sur la base d’une tierce partie. Si vous avez envisagé une assurance personnelle du conducteur, vous ne serez pas indemnisé.

Toutes les grandes compagnies d’assurance (Groupama et Maif, AXA, etc.) couvrent ces risques. Ces risques sont couverts par toutes les grandes compagnies d’assurance (Groupama, Maif, AXA, etc.). Vous pouvez les consulter pour connaître leurs conditions et les modifications éventuelles à apporter pour le covoiturage.

Votre assurance doit être au courant de vos activités de covoiturage

Informez immédiatement votre assureur si vous envisagez de faire du covoiturage. Il est important de bien connaître les conditions de chaque police d’assurance afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

READ  Quand souscrire une assurance voyage?

Si vous ne disposez pas de l’option « prêt du volant », ne permettez pas à votre passager de conduire votre véhicule lors d’un voyage avec un ami ou un parent. Vous risquez des franchises élevées et le fait que les dommages causés par un accident ne sont pas pris en compte.

Cette option élimine tous les soucis. Vous pouvez partager le voyage, et aussi profiter des économies réalisées en prenant le voyage pour vous reposer.

Cependant, s’il y a un accident ou un malus, il ne sera pas partagé. Vous êtes le seul souscripteur et donc responsable.

A lire également